Un forum partagé entre deux camps, celui des Jateurs et celui des Skateurs.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Jamais sauvés... [Fanfic Jate]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:52

Kate dormait. Elle bougeait, et dans son sommeil, elle heurta quelque chose. Paniquée, elle se réveilla en sursaut : le « quelque chose » était en fait Jack qui dormait auprès d’elle. Il semblait fatigué. Elle se rappela alors des évènements d’hier : Rousseau, le coup de feu, Jack, Juliet, le bébé...

_Kate... ?
_Salut.

Jack semblait nerveux.

_Kate... Ce que tu m’as dit hier soir, c’est vrai ?
_Ce que je t’ai dit ?
_On va être parents ?
_Oui... Je venais juste de l’apprendre et je voulais te le dire, mais tu...

Elle s’interrompit car Jack l’avait prise dans ses bras, et la serrait fort.

_Mais, c’est génial ! Je...je... bégaya-t-il.
_Hey, les z’amoureux, je voudrais pas déranger, mais y a une foule qui vous attend, là ! dit Hurley.

En effet, tout le monde était impatient de savoir ce qui s’était vraiment passé.

_Il faut que j’aille voir Juliet, lui dit Jack.
_Encore ? marmonna Kate.
_C’est important, mais tu es une grande fille. Tu es capable de leur dire la vérité. N’oublie pas de parler du futur Sheppard ! ajouta-t-il en rigolant.

Kate haussa les épaules. Une fois de plus, Jack la laissait seule.

_Ne fais pas la tête... Rendez-vous ce soir, sur la petite plage, dit Jack mystérieusement.

Jack se dirigea ensuite vers la tente de Juliet. Celle-ci avait pleuré.

_Jack, laisse moi partir, tout est de ma faute !
_Non, maintenant, il est trop tard. J’ai tué l’une des leurs.
_Quoi ? Tu... tu... ?
_Oui, et je ne le regrettes pas. Elle était venue pour nous tuer. C’était de la légitime défense, se justifia-t-il.
_Il n’empêche que...
_Quoi ? Tu vas me disputer, c’est ça ?
_Jack, je m’inquiète pour toi... Tu vas être père et...
_T’es au courant ?
_Les nouvelles vont vites. Méfie toi d’eux, Jack.

Jack partit, énervé. Pour qui se prenait-elle ? Il rejoignit Kate sur la plage. Il avait organisé un repas romantique.

_Jack, tu sembles ailleurs...
_Moi, non ! Ca va très bien !
_Et comme ça, ça va encore mieux ?

Kate s’était lovée contre lui. Jack oublia tous ces problèmes, et ensemble, ils passèrent une soirée mémorable. Après avoir mangé, ils allèrent se baigner.

_Le premier dans l’eau a gagné ! lança Kate.
_Mais t’es malade ! Elle est gelée ! protesta Jack.

Mais Kate l’entraîna tout de même, et la soirée se termina en éclats de rire. Pas très loin d’ici, Sawyer et Anna s’était eux aussi isolés pour passer du temps tranquille.

_C’est quoi ce bruit ?

Ils allèrent voir, et découvrirent Kate et Jack dans l’eau.

_Dis donc, arrêtes de mater l’toubib ! dit Sawyer.
_Meuh non ! J’ai rien fait moi ! protesta Anna.
_Mouais...
_Saw-Saw... cesse d’être jaloux... !
_Moi ? Mais non !
_Arrêtes ! Et puis, tu mates Kate, aussi !
_Tu rigoles ?

La dispute continua, longtemps jusqu’à ce que, épuisés, Anna et « Saw-Saw » s’endorment. Chez Kate et Jack, l’heure était aussi au sommeil.

Kate nage, au côté de Jack. Soudain, la mer se déchaîne et Jack est avalé par les vagues.
_Noon ! Jack !
Puis le décor change. Kate marche dans un étroit couloir. Au bout, elle ne sait pas ce que c’est, mais elle doit y aller. Elle court, elle court....

_Bon, t’as fini de dormir ma jolie ?

Kate sursauta. Ce fut avec effroi que le visage de Ben apparut.

_Vous ! Non ! Jack !
_Trop tard ma mignonne... susurra-t-il entre ses dents.
Jack était déjà aux mains des Autres.

_On va voit comment vous allez vous débrouiller sans votre leader...
_Vous voulez dire que...que vous allez...l’emmener ?
_Oui. Dis au revoir à ton chéri !!

Dans un geste de désespoir, Kate articula ses lèvres, pour lui parler, mais Jack ne comprenait pas. Alors, dans le soleil levant, bien haut et fort, Kate hurla :

_Je t’aime !!

Jack sourit faiblement. Kate voulait résister, se battre, mais trop tard, ils étaient partis. Elle se mit alors à pleurer. Jack était parti, parti...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:52

Kate courait. Elle traversa la plage, le sable brûlant sur ses pieds. Le soleil se levait, et les naufragés étaient endormis. Elle tomba sur Anna et Sawyer, qui se bécotaient. Surpris de la voir si échevelée, ils se reculèrent.

_Kate ? T’es sûre que ça va ? lui demanda Sawyer.
_Je...On dormait, enfin, je dormais, et..., bégaya Kate.
_Mais qu’est-ce que se passe ?
_Ils ont emmené Jack... acheva-t-elle.

Elle éclata en sanglots.

_Mais qu’est-ce qu’on va faire ? murmura Anna.

***

_On va se battre, Jack.
_Je vous demande pardon ?

Les Autres avaient enfermés Jack dans une des pièces de leur laboratoire. Ben était avec lui. Jack s’inquiétait pour Kate. Comment allait-elle ? Qu’allait-elle faire ? Tout s’embrouillait dans sa tête.

_Jack, vous avez tué l’une des notre.
_Vous avez failli tuer ma femme !
_Ce n’est pas votre femme, Jack.
_C’est tout comme.
_Écoutez, Jack. Je ne suis pas là pour supporter vos sautes d’humeur. Donc, je serais bref. Vous vous rappelez de ce que je vous ai dit la dernière fois ?
_Que je n’étais pas à la hauteur ? Figurez vous que Kate est enceinte et que...
_Mais taisez-vous ! Jack, écoutez moi bien. Si vous acceptez de passer dans notre camp, peut être que certaines choses pourraient être réglées.
_Jamais. Jamais vous m’entendez ?
_Alors, ce sera la guerre.


Sur la plage, l’excitation était à son comble. Kate était allée voir Sayid et lui avait expliqué la situation entre deux sanglots. Locke avait l’air de dire « je vous l’avais dit ! », et Claire était effrayée. Juliet pleurait aussi, se sentant coupable de ce qui arrivait au leader. Sayid intervint.

_On doit aller chercher Jack. On ne peut pas le laisser seul.
_D’accord, dit Kate. On devrait faire...
_Non, pas toi Kate. Hier soir, Jack m’a que si il lui arrivait quelque chose, tu ne devais pas venir le chercher, mais rester ici. Kate, apparemment, les Autres te veulent, toi et ton bébé. Jack était au courant, et il m’a demandé de...
_Et il ne me l’a pas dit ? le coupa Kate. Je ne te crois pas ! Jack me l’aurait dit !
_Kate... !

Furieuse, elle partit se réfugier dans sa tente. Qu’allait-elle pouvoir faire ? Pendant ce temps là ; les autres réfléchissaient à un plan d’attaque.

_On ne doit pas se précipiter.
_Oui, mais on risque d’arriver trop tard !
_L’ennui, c’est que si on est pas discret...
_Ils vont nous repérer !!
_Mais on n’a presque pas d’armes...
_On ne peut pas le laisser seul, on doit faire quelque chose.
_Oui, mais quoi ??
_Et si Jack était l’un des Autres ?
_Pff, arrête de délirer Charlie !
_Personne n’a vu Aaron ? Aaaron !
_Où est Freckles ?
_Hey, Saw-Saw, je t’interdis de penser à elle !
_Mais, Anna...
_STOP !!

Comme d’habitude, le débat partait dans tous les sens. Sans Jack, il n’y avait personne pour rétablir l’ordre. Locke finit quand même par intervenir.

_Écoutez tous. Un petit groupe va partir seul, escortés de deux autres groupes, qui s’arrêteront à la mi-chemin. Si le premier groupe réussit à pénétrer chez les Autres, vous lancerez la fusée contenue dans l’une des dernières armes. Des gens doivent aussi rester ici pour veiller sur ceux qui restent. Compris ? lança-t-il d’un ton autoritaire.

Après ce discours, les survivants s’organisèrent. Isolée dans sa tente ; Kate les entendait. Elle était triste et déçue. Et en même temps, extrêmement angoissée pour Jack. Elle espérait très fort qu’il aille bien. Et si c’était déjà trop tard ? Elle fut interromput par Sawyer qui rentra dans la tente, la mine triste et fatiguée.

_Salut bichette !
_Qu’est-ce que tu fous là ?
_Quoi, j’ai pas le droit de venir te voir ? Ecoute, je dois t’emmener dans un lieu sûr, là où les Autres ne pourront pas te trouver.
_Sawyer, tu crois qu’il est vivant ?

Pour une fois, Sawyer n’eut aucune lueur moqueuse dans son regard.

_Je l’espère, Kate, je l’espère...


Jack était assis par terre et il réfléchissait. Soudain, la porte s’ouvrit en grand fracas, et Ben apparut, l’air mécontent.

_Où est-elle ? OÙ EST-ELLE ?
_Mais, de quoi vous voulez par...

Ben lui décocha un coup de poing bien placé.

_Hé, mais ça va pas ! J’vous ai rien fait !
_Où est Kate, Jack ?

Jack se rappela de la conversation avec Sayid. Kate était en sécurité ! L’ennui, c’est que Ben n’avait pas l’air de trouver ça réjouissant.

_Je ne sais pas.
_Oh, vous allez les regretter, Jack...

Quelques heures après, on emmena Jack dans une pièce fermée, avec une plaque de métal au centre. On l’attacha de force dessus, et Ben s’approcha, un air mauvais sur la figure, un instrument de torture à la main.

_On va voir si vous allez encore faire le malin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:53

Cela faisait plusieurs heures que Sawyer avait emmené Kate dans la jungle. Cachés, ils ne savaient que faire. Sawyer engagea la conversation.

_Alors, il paraît que le toubib et toi, vous... vous allez être parents ?
_Oui...

Kate semblait ailleurs. Elle ne pleurait plus, elle réfléchissait. Elle ne savait pas où était Jack, ni ce qu’il faisait, et cela la frustrait.

_Freckles ? Arrête de tracasser pour des broutilles !
_Des broutilles ? Tu insinues que Jack est une broutille ?

Furieuse, elle se leva, et commença à faire les cent pas.

_Sawyer, j’aime Jack et si il lui arrive quelque chose, je...
_Je sais, tu serais hyper triste. Mais pour l’instant, tu dois rester cachée, c’est important. C’est ce que Jack voulait, non ? Tu ne vas pas lui désobéir !
_Je suis en âge de faire ce que je veux. Je dois aller le retrouver.
_Seule ?
_Non, je vais rejoindre les autres.
_Ils sont déjà partis.
_Sawyer !!
_Kate ! Écoute moi. Tu vas rester ici. Et tout ira bien...



Jack sentit un sentiment affreux. Il voyait flou, mais il distinguait nettement le visage de Ben. Celui-ci lui reposa alors une énième fois sa question :

_Où est Kate, Jack ?

Il était très calme. Pourtant, son ton était froid, et on sentait qu’il allait finir par perdre patience.

_Je ne sais pas..., répondit faiblement Jack.

C’en fut trop pour Ben qui s’acharna sur Jack, une fois de plus. Jack sentait qu’il était blessé mais ce n’était pas important : tout ce qui lui importait, c’était que Kate soit libre. Il ne devait pas, il ne devait pas craquer !

_Jack, je sais que vous savez... Débarrassez vous de ce secret...
_Pourquoi vous la voulez ? Qu’est-ce que vous allez lui faire ?
_Oh, deux ou trois petites choses, mais ça semble compromis pour l’instant.
_Je vous interdis de la toucher !
_Vraiment ? Et qui va m’en empêcher ? Vous ? Une loque humaine ?
_J’suis pas...une loque humaine..., protesta Jack.
_Maintenant si..., marmonna Ben.

D’un geste triomphal, il assomma Jack.

_Bon, foutez-moi ce type dans une pièce fermée à clef, et surveillez-le souvent. Il ne doit pas s’échapper.
_Ben, après ce que tu lui as fait, il n’en a plus pour très longtemps.
_Je sais, mais ce n’est pas grave. Il ne me sera plus utile. A la première occasion, je le supprimerais. Il me faut Kate, désormais. Et Juliet aussi.

Puis, il partit en claquant la porte.


Pendant ce temps là, un petit groupe de survivants marchaient d’un pas assuré dans la jungle.

_Trois kilomètres à pied, ça use, ça use... chantonnait Charlie.
_Dites moi, John, vous pensez qu’on va réussir à pénétrer chez eux ?
_Sayid, Jack et Anna l’ont déjà fait, non ? On peut le faire.
_C’est très dangereux, non ?
_Écoutez je trouve que depuis que Juliet est ici, Jack prend trop de risques, il nous a tous mis en danger.
_Oui, je suis d’accord, mais c’est Jack et...
_Quand on l’aura libéré, on devra discuter de sa position de leader.
_Attendez, vous voulez le...
_Dix kilomètres à pied, ça use, ça use... continuait Charlie.
_Oui, qu’il arrête de nous commander.
_Mais enfin John, il s’en sort très bien !
_Si vous voulez mon avis, cette Juliet lui a tourné la tête. Beaucoup trop émotif, ce garçon. Je ne serais pas étonné si il passait dans le camp des Autres. Cette fille a quelque chose de... de...
_Locke, dit froidement Sayid. Ce n’est pas parce que vous êtes amoureux de Juliet, que vous devez critiquer Jack. En ce moment, on ne sait pas où il est, il est peut être mort. Alors, l’accuser de trahison, je trouve ça mal placé de votre part.

Il doubla Locke, qui en resta coi. Mais il savait pourtant qu’il avait dépassé les bornes.
Au « trente kilomètres à pied, ça use, ça use... » de Charlie, Sayid s’énerva.

_Bon, ça y est, t’as fini avec ta chanson de gamin ?


Dans sa cellule, Jack était à moitié dans les vapes. Il pensait à Kate, à Juliet, à Sawyer. Il espérait que Sayid avait bien suivi ses ordres. Mais connaissant le tempérament de Kate...
Soudain, il se redressa. On frappait à la porte...



Kate n’en pouvait plus. Trois jours déjà qu’elle était ici avec Sawyer. Elle avait l’impression de vivre un rêve ou plutôt un cauchemar, oui, c’est ça, un cauchemar éveillé. Tout était flou, imprécis, et l’attente était longue. Pourtant, Sawyer lui rendait la vie agréable : il s’occupait d’elle et essayait de maintenir le dialogue. Mais Kate se renfermait sur elle-même, ce qui donnait des conversations, assez... explosives.

_A la bouffe ! dit Sawyer.
_Encore des papayes ? s’étonna Kate. Tu ne sais donc cuisiner que ça !
_Désolé tâche de rousseurs, mais j’ai pas encore pris de cours avec Maïté, alors, si t’es pas contente, va manger chez le voisin : Monsieur Sanglier sera ravi de partager sa boue avec toi !
_Pfff... Tu te crois drôle ?
_Kate, écoute, souris un peu !
_Comment tu veux que je souris ? Je ne sais même pas où est Jack !
_Alalah ! Sacré toubib ! Même quand il est pas là, tu penses à lui...
_Bien sûr que je pense à lui, je ne sais faire que ça, et tu le sais !
_Non, tu sais aussi...euh...
_D’accord, merci, dis que je n’ai aucune qualité, pendant que tu y es !
_J’ai pas dis ça ! protesta Sawyer.

Il s’approcha d’elle, son haleine empestant la papaye.

_Kate, tu te rappelles de ce que je t’ai dis il y a maintenant trois mois ? Je t’ai dis que grâce à toi, j’avais changé. Et après, y a eu ce maudit avion, mais tu te rappelles de ça, Kate ?
_Oui, mais...
_Alors, tu es la fille la plus géniale que j’ai jamais rencontré, Kate. Je pensais avoir ma chance avec toi, mais j’ai compris que même si j’avais changé, jamais je ne serais un type bien. Toi, il te faut un type stable et gentil. Jack. Tu es amoureuse de lui, ça se voit vraiment. Mais sache que Jack n’aimerait pas que tu te mettes dans cet état là pour lui. Il y a une différence entre changements et gros changements. Tu es passée de la Kate mystérieuse à la Kate chialeuse. Où est ma fugitive ? Où est celle qui me surprenait, et qui me fascinait ? Si tu penses que tu dois changer pour Jack, c’est faux. Il t’aime comme tu es, et tu ne dois pas changer. Alors, sèche tes larmes, et bat-toi. On va le retrouver, Kate.

Kate était sidérée.

_Whaouh... Tu penses vraiment tout ce que tu viens de dire ?

Sawyer enfourna une nouvelle bouchée de papaye.

_Bien chûr, tâche de roucheur, j’chuis pas un faux cheton, moi !
_Comme tu as changé, toi aussi, Sawyer !

Sawyer la regarda d’un air rêveur.

_L’effet Anna Lulu....

Puis il ajouta :

_Bon, tu les manges, tes papayes ?



La porte s’ouvrit, laissant entrer un homme que Jack ne connaissait pas.

_C’est toi, Sheppard ?
_Oui...c’est moi...mais...

L’homme paraissait furieux.

_Tu l’as tué !! Tu l’as tué !! rugit-il.

Jack se rappela de la femme qu’il avait abattu froidement, dans la jungle.
L’homme commença à le frapper. La tête de Jack menaçait d’exploser, mais heureusement, Ben rentra dans la pièce à ce moment là.

_Ca suffit ! Sheppard a déjà été assez puni comme ça.
_Mais, Ben, il a...
_J’ai dit, ça suffit !!

Il se tourna vers Jack.

_Jack, bonne nouvelle : vos amis arrivent. Si ils pensent pouvoir vous ramener, ils se mettent le doigt dans l’œil... J’espère que Kate sera avec eux, oh, mais que dis-je, c’est vrai ! Vous n’êtes pas au courant : nous l’avons déjà trouvée...

Le cœur de Jack se serra. Non ! C’était impossible.
_Vous mentez !!
_Hélas, non, Jack, nous sommes allées la voir, dans sa cachette, et elle désormais ici, avec le blondinet.

Jack était anéanti.

_Ne vous n’inquiétez pas, Jack. Nous voulons juste son bébé...



_Nous somme presque arrivés. Je vois d’ici leur laboratoire, constata Sayid.
_Ouais !! Enfin !! hurla Charlie.
_Chut, mais ça va pas ! Tu vas nous faire repérer...
_Qui a la fusée de secours, demanda Locke.
_Hurley ! dit Charlie.
_Bah non, je te l’ai donnée, et...
_Oui, mais je l’ai redonnée à Sayid.
_Non, ensuite, tu l’as donnée à Eko, lui rappela ce dernier.
_Moi, je l’ai filée à Hurley, m’accusez pas les gars !
_Et bah voilà, moi je l’ai donné à Ch arlie, dit Hurley.

Tous les regards se tournèrent vers l’ex-junkie, dépité.

_Pas de panique, elle est là ! cria Sayid, voyant l’arme dépasser le pantalon de Locke.
_Ah oui, c’est moi qui l’avais, dit Locke, désolé.
_Ah, on parlait de ce truc ? On parlait pas de la délicieuse sauce barbecue Dharma ? demanda Hurley surpris.
_Quoi, t’as de la sauce barbecue ? lança avidement Charlie.
_Bah oui, je...
_Hum, hum ! dit Sayid. On y va ?

Et nos cinq compagnons se dirigèrent vers le laboratoire. Ils ne savaient pas ce qu’il les attendait là bas, mais chacun voulait sauver Jack. (sauf peut être Hurley, qui voulait sa sauce barbecue).

_Attendez...

Il avait failli oublier. Sayid pointa le pistolet vers le ciel, et d’un geste vif, appuya sur la détente. Une puissant lueur rouge monta au ciel, faisant trembler les nuages. Tandis que les cinq premiers partaient déjà à l’assaut, la fleur au fusil, le reste des survivants se préparaient à intervenir. Le combat sera rude, et sans pitié...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:53

On doit faire quelque chose ! On doit faire quelque chose !
_Je sais, c’est la huitième fois que tu me le répètes, freckles, répondit Sawyer blasé.
_Mais j’y peux rien, moi ! On s’est fait avoir comme des débutants. Et toi, tu...
_Hé, je t’ai demandé de redevenir comme avant, pas agressive. J’y suis pour rien, moi !
_Sawyer, on est sur place, là. On DOIT faire quelque chose !
_Oui, mais quoi ?
_Laisse moi faire...
_Kate, je refuse que tu te mettes en danger juste pour ce crétin de toubib.
_Ce n’est pas un crétin.

Kate et Sawyer étaient une fois de plus enfermés dans une de ces cages dont les Autres avaient le secret. Juliet était aussi avec eux. Elle n’arrêtait pas pleurer.

_Oh, mini-souris-riquiqui-blondinette, arrête de pleurer, bon sang !
_Bououh...
_Tais-toi !

Mais Kate ne leur prêtait déjà plus d’attention. Ils étaient dans une cage, apparemment faites pour des animaux. Mais en se coulant bien, et s’agrippant sur les épaules de Sawyer, elle pourrait peut être sortir de cette cage.

_Sawyer, laisse moi monter sur tes épaules.
_...quoi ?

Mais Kate était déjà perchée sur lui. En un rien de temps, elle passa à travers les barreaux, et sauta à terre.
Sawyer, qui avait compris où elle voulait en venir, essaya de la dissuader.

_Kate, ils te tueront ! N’y vas pas...
_C’est trop tard, maitenant.

Elle ne pouvait plus reculer.
Accepter de perdre la partie, jamais. Se battre, ça, elle savait.
Pour rien au monde elle n’aurait renoncé. Tout ça pour l’homme qu’elle voulait aimer.
La vraie Kate était là, sur le front. Et au fond d’elle, elle en était soulagée.
Elle n’avait pas encore changée : du moins pas complètement.
Elle pensait qu’elle avait le temps. Sur ce point, elle se trompait largement...


Au même instant...

Ben faisait les cent pas dans son bureau. Ils étaient tous là. Tous les survivants du vol Océanic 815 étaient ici, dans ce laboratoire. Comme il y a trois mois. Depuis la trahison de Juliet, en fait. Ah, celle-là, quelle nulle ! Il s’en doutait, qu’elle était prête à flancher, pourtant, il n’a rien fait. Et tout cela s’est retourné contre lui. Maintenant, il se retrouvait face à une horde de survivants déchaînés, prêts à tout, pour récupérer leur leader. Ben soupira. Quelle farce ! Il avait pensé que abattre les pires cruautés du monde sur ce groupe les auraient vite épuisés, et ils se seraient alors rendus. Mais non. Tous solidaires des uns des autres, ces imbéciles là. Ben ne connaissait pas ce sentiment. Il avait grandi ici, sur cette île, à l’abri de la civilisation. Il n’avait aucune conscience de ce qu’était le monde.
Sur un des ces écrans de contrôle, il vit alors Kate pénétrer dans un couloir, jetant des regards partout. Comment avait elle réussi à sortir ? De toute façon, ça n’avait plus d’importance. Tout était fini, jamais ils ne pourraient partir. A quoi bon faire des expériences si tout ça n’est qu’une reproduction de la réalité ? Ses pensées s’égarèrent, et, il se félicita d’avoir laissé ouverte la porte de la cellule de Jack.
En effet, après avoir inspecté toutes les portes, Kate tomba sur la seule qui était ouverte. Consciente du danger, elle rentra à pas de loup. La pièce était plongée dans l’obscurité, et elle ne voyait pas de lumière. Affolée, elle décida de faire marche arrière, la pièce était sûrement sans importance. Pourtant, elle tendit l’oreille, et crut entendre un toussotement. Elle s’approcha à tâtons. Cette fois-ci, il y eu un autre bruit, et Kate sut qu’il y avait quelqu’un ici. Folle de joie à l’idée que ça pouvait être Jack, elle se rapprocha encore.

_Y a quelqu’un ? lança-t-elle.
_...Kate... ? lui répondit une voix ensommeillée.

Cette fois, elle avait reconnu. Cette voix... ! Était-ce... ?

_Jack, c’est toi ?
_Oui...
_Oh, Jack, qu’est-ce que qu’ils t’ont fait ?
_Kate, c’est trop tard...
_Mais qu’est-ce que tu racontes ?

Et Jack lui raconta la discussion qu’il avait eu il y a quelques heures avec Ben...

***
_Mais dites moi la vérité, bon sang !
_Laquelle ?
_Ne me prenez pas pour un c**. Je vais mourir de toute façon, alors, racontez moi tout.
_Jack, c’est plus compliqué que cela... Mais si vous insistez, je veux bien vous raconter : tout est fini, maintenant.
_Mais qui êtes vous, exactement ?
_Il y a plusieurs années, un groupe de scientifique, en quête de nouvelles expériences, a décidé de partir à « l’aventure ». Hélas, il y eu un terrible accident. Mais presque tous survécurent et atterrirent par hasard sur cette île. Il y avait des habitants, apparemment, une ancienne tribu sauvage, presque cannibale. Tous furent tués par les scientifiques. Et ceux-ci purent alors commence leur recherche. Ils découvrirent que l’île possédait un pouvoir magnétique étrange, qui favorisait leur recherche. Et c’est ainsi qu’une mini ville se créa sur l’île. Ils se plaisent beaucoup ici : la civilisation ne leur manquait pas du tout. Ils avaient fini par oublier leur ancienne vie, et s’étaient fait à cette vie « exotique ». Ils firent donc des enfants, pour assurer leur génération. Je suis un des ces enfants. Je n’ai jamais connu le monde civil. J’habite ici depuis que je suis né.
_Mais, Sarah m’a dit que...
_Jack, ce n’était pas Sarah ! C’était une des nôtres, qui avait un gilet pare-balle.
_Mais dans quel but ?
_Nous voulions vous dominer. Nous voulions de nouveaux cobayes pour nos expériences. Mais j’avoue que je me suis pris d’affection pour Kate et vous. Je voulais vous séparer, vous prouver que l’amour était faux, car j’ai moi-même subi une déception amoureuse, elle s’appelait...
_Oui, oui, bon, continuez.
_Donc, comme je le disais, je pensais que l’amour n’était qu’un mensonge : pourtant, lorsque vous avez tué l’une d’entre nous pour elle, j’ai compris que je m’étais trompé. Alors, je nous ai tous réuni ici. Cela fait maintenant 35 ans que je suis ici. Cela fait 35 ans que nous voulons partir. Et nous avions réussi à monter un bateau, le 22 septembre. Mais, à cause du crash, l’explosion l’a détruit. Tous nos espoirs étaient réduits à néant. J’ai ensuite appris que c’était cette racaille de Desmond qui avait provoqué le crash. Nos parents ont laissés s’installer, il y a longtemps la fondation Dharma, qui voulait eux aussi faire des expériences, sur des équations, enfin, je n’ai jamais bien compris. Mais lorsque le dernier gérant de la fondation est mort, Desmond est resté seul, dans son bunker. A votre arrivée, il est parti, mais nous l’avons rattrapé. Il nous a alors raconté qu’on ne pouvait pas s’enfuir de l’île. Alors, je vous ai tous réuni ici. Et dans exactement 2 heures, tout le bâtiment explosera. Et nous avec.

Jack était affolé.

_Mais vous êtes fou !!
_Oui, Jack. Nous sommes tous devenus fous.
_Et Juliet ?
_Elle vous aime bien. Sachant que je voulais vous éliminer, elle a essayé de vous protéger. Hélas... Dans 2 heures, l’île sera de nouveau vide...
_Mais alors, le monstre, la fumée noire ?
_Il y a des choses qui doivent rester secrètes, Jack...

***

Kate cria. Non. Impossible. Elle venait de retrouver Jack, et.... !

_C’est fini, Kate. Il m’a annoncé ça vers 10h.

Kate regarda sa montre. Il était 11h45. Il ne restait plus que un quart d’heure. Un quart d’heure devra être assez pour s’enfuir d’ici. S’enfuir une nouvelle fois. Mais dans le bon sens, cette fois-ci...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:56

11h46
Kate décida de réagir vite. Car du temps, elle n’en aurait pas assez.

_Jack, écoute moi. Tu ne peux pas te déplacer, donc, je vais aller chercher les autres ; et on va partir d’ici.
_Ton plan parait...infaillible, Kate. Pourtant...
_Pourtant, il l’est.
_Je refuse de te laisser partir, Kate !
_Parce que tu crois que tu es en état de négocier ? Ecoute moi bien, Jack. Tu m’as déjà sauvé la vie plusieurs fois, à moi de sauver la tienne. Je ne t’abandonnerais pas.

Jack sourit en entendant cette phrase. C’était celle qu’il avait prononcée, il y a déjà plusieurs mois.

_Kate...
_Chut, reste ici. Je reviens !

Et Kate disparut.

11h50
Il lui fallu plusieurs minutes pour retrouver l’endroit où était détenu Sawyer et Juliet.

_Freckles ! Qu’est-ce qui se passe ?
_Tout va sauter, Sawyer. Tout va sauter. Il faut partir, et vite !
_Je crois que les autres sont dans la pièce d’à côté, hasarda Juliet.
_Jack m’a tout raconté, Ben est fou, dans dix minutes, tout va...
_Sauter, oui je sais. Où il est, Jack ?
_Je l’ai laissé en bas, mais...
_T’es malade ! On n’aura pas le temps de le chercher !
_Mais si, mais si...
_Je t’ai jamais vu comme ça, Punky !

En effet, la vraie Kate était là, sur le front, prête à se battre...

11h53
Ben soupira. Il ne lui restait plus que sept minutes à vivre. C’était si court... Il regarda par la fenêtre, et vit la mer, pour, la dernière fois. Il huma l’air frais et pur, comme pour ne pas l’oublier. Si seulement il avait été moins lâche... Mais il ne pouvait plus reculer. Et ça lui faisait peur. Pleurant de rage, Ben s’effondra contre son bureau, attendant une mort certaine...

11h54
Presque simultanément, Sawyer réussit à déverrouiller la porte, laissant sortir une foule de survivants, apeurés.

_Kate !
_Sayid ! Tout va bien, ici ?
_Oui, mais on s’est tous fait prendre, le plan n’a pas fonctionné...
_Ca n’a plus d’importance. On doit filer d’ici. On a six minutes.
_Six ?
_Oui, et il faut récupérer Jack, aussi.
_Non, Kate, c’est impossible.
_Nooon !

11h57
Jack avait compris. Il avait compris que Kate ne viendrait plus. C’était fini. Il entendait au loin les cris des survivants. Ils l’avaient laissé tout seul. Une larme coula sur sa joue. Si seulement il pouvait se lever... Il essaya plusieurs tentatives, en vain. Soudain, il entendit des pas dans la pièce. Pris d’une soudaine montée d’espoir, il tendit l’oreille.

_Kate ?
_Non. Jack, c’est Anna...
_Quoi ?
_Accroche toi à moi. On va sortir d’ici, Jack.
_Anna... Tu sais, je....je... Kate...
_Chut, tu délires, Jack. Kate t’attends dehors.

Anna dévala les derniers escaliers, Jack agrippé à son bras. Anna faillit crier victoire, mais Jack s’effondra à ce moment là. Prise de panique, elle essaya de le réveiller, mais rien n’y fit. Elle le tira jusqu’à dehors, et l’emmena le plus loin possible. Elle ne savait plus où elle en était. Etait-elle encore dans le laboratoire ? Mais elle s’écroula dans l’herbe, Jack à quelques mètres d’elle.

11h59
Kate poussa la porte de service du laboratoire. Les larmes lui brouillaient la vue. Elle avait abandonné Jack ! Il allait mourir.

_Hey, où est Anna ? hurla Sawyer.
_Jaaaack ! criait Kate.
_Calmez vous, tous les deux, et courrez ! leur lança Sayid.

Mais Kate ne bougeait pas. Elle ne devait pas le laisser. Si Jack mourrait, elle mourrait avec lui.

_Je suis désolée, Jack, dit-elle, en pleurant.

12h00
Sayid l’empoigna, et la fit courir. Puis, un bruit assourdissant se fit entendre. Sayid se mit au dessus de Kate pour la protéger. Kate redressa la tête, et hurla. Le bâtiment venait d’exposer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 7:57

D’abord, il y a ce bruit assourdissant, si fort qu’on croirait que la fin du monde est arrivée. Et puis, il y a tous ces cris, de peur, mais aussi de soulagement, d’être encore en vie. Il y aussi le doux crépitement des flammes, ravageant ce qui reste du bâtiment, avalant ce qui reste des Autres. Les animaux de la jungle se sont tus, effrayés par le bruit ; mais ils reprennent vite le dessus, et retournent à leurs occupations. Enfin, au milieu de tout ça, il y a les pleurs. Parce qu’on vient de perdre celui, ou celle, qui comptait le plus pour nous. Alors, le chagrin et la colère masquent tous les autres sentiments : on a envie de crier, et que tout ça ne soit qu’un cauchemar, un maudit cauchemar.
Hélas, pour Kate Austen et Sawyer Ford, ce n’était pas un rêve. Les flammes étaient en train de détruire ceux qu’ils aimaient. La roue de la chance leur passait sur le cœur, écrasant toute leur joie. Kate se releva, et se jeta dans les bras de Sawyer, toute tremblante.

_Hé, Freckles...
_Sawyer, dis moi que ce n’est pas fini... Dis moi qu’il y encore une chance ! Il n’est pas mort ! Non !
_Kate...

Elle releva les yeux. Sawyer pleurait lui aussi.

_C’est si injuste... Pourquoi eux !
_Je sais, Punky.
_J’ai échoué, je lui ai dit que j’allais le chercher, et je ne suis pas venue ! Oh, je suis si nulle !
_Ne dis jamais ça. T’es une fille géniale, Kate.
_Tu trouves ?
_Tout le monde va bien ? dit Sayid.
_C’est de ta faute !! rugit Kate, en se jetant sur Sayid. Tu m’as obligé à laisser Jack !
_Kate, je suis désolé. Et aussi pour Anna, Sawyer. Ils vont vraiment nous manquer.
_Viens Freckles, on rentre.

Sawyer passa sa main sur l’épaule de Kate, et l’emmena, tout en lui susurrant des paroles gentilles, au camp. Kate se retourna une dernière fois. Elle ne pouvait pas détacher son regard du bâtiment en feu.
« Et si il y avait encore une chance.... »
Mais elle savait qu’il n’en était rien.

Les rescapés rentrèrent chez eux, la mort dans l’âme. Claire pleurait dans les bras de Charlie, Sun réconfortait Kate, et Sawyer s’enferma dans sa tente.


Ainsi se termina la triste histoire de Jack Sheppard et Kate Austen, et... non ? Comment ça, non ? Oh, on peut rien vous cacher ! J’aimerai vous dire que Kate s’est trouvé un gentil mari, et a fini heureuse, mais ce n’est pas exactement ce qui s’est passé.


Kate espérait. Deux jours qu’elle attendait qu’il revienne. C’était impossible, elle le savait, mais l’espoir fait vivre, non ?

Non loin de là, de l’autre côté du laboratoire, un homme est allongé par terre. Il se redressa péniblement.

_Jack ?

Anna était déjà réveillée. Elle regardait avec bienveillance et bonheur, de voir qu’il était en vie. Elle le força à se rallonger.

_Où sommes-nous ?
_Dans la jungle. On a survécu, Jack ! On survécu à l’explosion !
_Ah, c’est bien, gémit-il.
_Jack ? Ca va ? Tu as mal ?
_Non, sans blague !
_Oh, ça va ne t’énerve pas ! Ecoute, il faut qu’on rentre au camp.
_Anna, je ne sais pas si je vais pouvoir.
_Bien sûr que si.
_Anna...
_Allez, viens.

Kate le leva, et le soutint sur son épaule. Ils firent quelques kilomètres, mais Anna fut vite épuisée par le poids de Jack.

_Jack, on ne peut pas continuer comme ça.
_Je suis désolé, Anna.
_Ce n’est pas ta faute. Je pense qu’on devrait passer par la plage. On se repérera plus facilement.
_Anna, je peux essayer de marcher, si tu veux.
_Hors de question, je ne veux pas que tu t’écroules.

Après avoir atteint la plage, ils s’assirent un instant.

_Jack, reste ici, je vais aller chercher à manger.
_Mais...
_Repose toi.
_Anna...

Mais elle était déjà partie.


Kate marchait le long de la mer. Elle réfléchissait. Soudain, elle entendit un bruit qui venait de la jungle. Intriguée, elle pénétra dans celle-ci, à la recherche du bruit. Ses pas l’emmenèrent bien loin. Après une heure de marche, elle se rendit compte qu’elle était perdue. Affolée, elle revint sur la plage, pour rentrer au camp. Le soleil se leva à ce moment là, et au loin, elle croyait voir une ombre. Elle marcha dans sa direction. Elle ne savait pas pourquoi, mais son cœur battait fort, et les larmes n’étaient pas loin. Elle se rapprochait, tout doucement. L’ombre la vit arriver, et elle se leva, elle aussi, difficilement. Kate était comme attirée par cette personne. Et dans son cœur, un fol espoir retentit brusquement. Elle se mit alors à courir. Le soleil l’aveuglait, mais elle arriva à une distance respectable de l’ombre. Elle aussi marchait dans sa direction.
Alors, elles s’arrêtèrent. Brutalement. Elles se fixèrent, pendant de longues secondes. Kate reconnut la silhouette d’un homme. Elle le voyait mal, mais elle savait comment il était habillé. Il portait une chemise, déchirée, qui était passée du blanche au rouge.
Alors, elle sut. Son cœur explosa de joie. Et elle courut. Le vent lui ramena son odeur, et elle sentait déjà sa barbe piquante contre sa joue. L’homme aussi courrait. Pas aussi vite que Kate, mais presque.
Ils courraient l’un vers l’autre. Ils voulaient que ce moment ne s’arrête jamais. Il s’éternisa pourtant.
Kate se jeta dans ses bras, et ils tombèrent à la renverse dans le sable.

_Jack...
_Kate...

Je sais, vous avez beaucoup de lecture, là^^. Mais dites moi ce que vous en pensez !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
morry
Jate's side
avatar

Nombre de messages : 138
Age : 26
Localisation : Bruxelles, Belgique
Camp : JAATEE !!!
Date d'inscription : 27/10/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 8:09

waaah

c'est super

trop bien
ils se retrouvent

j'aiiiiime <3333

la suite ! la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-x-jate-x-x.skyblog.com
Heloise, grande Jateuse
Jate's side
avatar

Nombre de messages : 374
Age : 25
Localisation : MM60
Camp : Jate's side
Date d'inscription : 30/10/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 12:03

Un mot: la suite! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-alive.superforum.fr
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 6 Déc - 12:11

Merci ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
lost-jack-sawyer

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : hainaut-Belgique
Camp : jate's side
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Ven 8 Déc - 14:50

c'est magnifique que de belle retrouvaille
comme ils sont mimi tous les deux
vitevite la suite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lost-jack-sawyer.skyblog.com
Raven
Admin
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jack!!!
Camp : Jacket's side
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mar 12 Déc - 10:10

C'est vraiment très très bien!!! Vos Jateurs sont très mimi :lov: Je l'ai adore!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mar 26 Déc - 11:38

Anna Lucia revenait de la jungle, après avoir cherché des fruits. Tandis qu’elle longeait la plage, son esprit dériva vers Sawyer. Elle espérait qu’elle s’inquiétait pour lui, espérant qu’il allait bien. Ses pensées étaient assez embrouillées. Elle n’avait jamais eu de chance en amour. Elle ressentait toujours des sentiments pour Jack, mais elle savait que ça ne serait jamais réciproque. Elle s’était alors tournée vers Sawyer, mais elle ne savait pas si celui-ci la rendrait heureuse. Tout en marchant sur le sable, elle aperçut au loin, quelque chose sur la plage affalé dans le sable. D’instinct, elle s’approcha doucement. Mais elle reconnut bien vite Kate et Jack. Elle se précipita vers eux en criant. Non, Anna n’était pas ce qu’on appelait une chanceuse, mais elle comprit tout d’un coup que celle-ci venait de revenir.


Sawyer inspecta l’horizon. Rien. Découragé, il jeta une pierre d’un geste rageur. Chaque jour, il espérait en vain. Il savait pourtant bien qu’Ana était morte, mais c’était si dur à accepter. Il se sentait revenu à l’époque où ses parents étaient morts, et le vide qu’ils avaient laissé dans sa vie. Il se retourna, et heurta quelque chose. Claire.

_Oh, salut !

Claire fixa l’horizon.

_Elle te manque ?

Surpris, il rougit brusquement.

_Ca doit vouloir dire oui...
_Qu’est ce que tu viens faire ici, petite maman ? Où est le môme ?
_Aaron ? Il est avec Charlie.
_Alors ça y est, c’est officiel ! Le junkie avec la femme enceinte !
_Ce que tu peux être con quand tu t’y mets !

Sawyer ne sut quoi répondre.

_Kate aussi a disparu...
_Faut savoir, mon vieux ! Anna ou Kate ?
_Aucune des deux, Anna est morte, et Kate est la propriété privée de super toubib, qui est lui aussi mort. Donc, Kate qui est encore plus fidèle qu’un Saint Bernard, pleurera Jack jusqu’à sa mort !
_Sawyer, tu sais ce que c’est, ton problème ?
_Non. Mais je t’en prie, vas-y ! Fais nous ta grande psy !

Sans relever la moquerie, elle continua.

_Tu en veux injustement aux autres, Sawyer. Et tu penses que tu es méchant, alors que dans le fond, tu es adorable.
_Moi, adorable ?
_Sawyer ! Kate ne reviendra pas sans Jack. Et Jack sans Anna. Réfléchis. Tu en as toujours voulu à Jack, pour des raisons qui sont les tiennes. Si tu essayais de lui pardonner, ça ferait peut être changer les choses !
_Je ne crois pas...
_Tu as si peu confiance en toi, Sawyer. Mais fais comme tu veux : tu n’as rien à perdre, après tout.

Claire s’éloigna. Sawyer ronchonnait. Mais au fond de lui, il savait qu’elle n’avait pas tort. Alors, il pensa à Jack. Très fort. Il avait du mal à se concentrer, mais il finit par y arriver. Il dut s’assoupir, car il fut réveillé par une forte clameur. Il se dirigea vers le bruit, et vit Anna, Jack et Kate arriver. Persuadé que c’était grâce à lui, il alla vers Claire, et la serra dans ses bras. Désormais, elle serait son ange gardien.

Ensuite, ce fut un peu confus. Tout le monde se serrait dans les bras, heureux de retrouver les deux leaders. Mais celle qui rayonnait le plus était sûrement Kate, qui ne quittait pas Jack des yeux, de peur de le perdre une fois de plus. Après le bain de foule, Jack alla s’allonger dans se tente, suivi de Kate. Ils n’avaient pas échangé un seul mot depuis qu’ils s’étaient retrouvés. Mal à l’aise, Kate s’assit à côté du lit de Jack. Muet, Jack la fixait. Ce fut Kate qui rompit le silence.

_Dis, Jack... Pourquoi tu crois que nous nous sommes retrouvés ?
_Grâce à la prière de Sawyer ? fit Jack, d’un ton moqueur.
_Je suis sérieuse, dit-elle en se rapprochant de lui.
_On peut dire qu’on n’est pas très chanceux.... Depuis que l’on sort ensemble, nous n’avons pas beaucoup passé de temps tous les deux !
_Je sais bien, acquiesça Kate, se rapprochant toujours.
_Et bien, je dirais que quelque chose doit vouloir à tout prix nous réunir ! A chaque fois, on se retrouve. On aurait pu abandonner, mais non ! Le destin est de notre côté, Kate. Tu sais, je ne regrette en rien de tout ce qui s’est passé.
_Moi non plus, lui souffla-t-elle.

Kate était maintenant collée à Jack. Alors, ils s’unirent d’un long et profond baiser.

_Dire qu’on va être parents... chuchota Jack.
_Je ne sais pas si j’y arriverais !
_Ne doute pas de toi, Kate. Tu n’est pas parfaite, moi non plus.
_Si tu le dis...

Cette nuit-là, Jack et Kate profitèrent de ce moment comme si c’était le dernier, bien qu’ils soient persuadés que leur vie serait longue.

Quelques mois plus tard...

Il est 6 heures du matin. Encore tout ensommeillée, Kate ouvre un œil. Elle enlace tendrement Jack, qui lui, dort encore. Elle se lève, en essayant de ne pas le réveiller. Mais soudain, un bruit assourdissant réveilla Jack en sursaut. Paniquée, Kate se blottit contre lui. Mais celui-ci se leva ; prêt à intervenir.
Dehors, c’était l’émerveillement.
Un avion venait droit vers eux.
Un avion.
Kate soupira. On se serait cru quelques mois en arrière, ce fameux jour où ils y avaient tous cru. Mais là, ça ne pouvait pas être un piège. C’était bel et bien les secours. Et Kate sera emmenée. Non ! Pas encore ! Elle serra fort la main de Jack, tandis que des larmes coulaient sur ses joues. Pourquoi maintenant ? Soudain, elle se souvint de la phrase de Jack.
« Il ne t’emmèneront pas, je ne les laisserais pas... »
Et si il y avait encore un espoir ? Elle était prête, prête à les affronter. Mais soudain, tous les survivants se regroupèrent autour de Jack. Méfiants, ils ne savaient pas quoi faire.

_Ce sont vraiment les secours ! dit Sayid.
_Oui, mais avons-nous vraiment envie de partir ? lança Locke.

La question sema le trouble parmis les rescapés. Parce que, finalement, ils étaient bien, sur cette île ! Ils y avaient passé presque 2 ans. 2 ans loin de la civilisation, qui ne leur manquait plus, d’ailleurs. Chacun avait trouvé quelqu’un, avait eu des enfants, ou avait fait des projets d’avenir sur l’île. Le camp s’était peu à peu transformé en ville. Et tout le monde était heureux.

_Je propose qu’on vote ! dit Jack. Qui veut rester ?

A l’unanimité, tous les doigts se levèrent. Sawyer lança un regard à Kate, qui signifiait qu’il le faisait surtout pour elle. Les yeux de l’ancienne fugitive se remplirent de larmes. Tandis que Sayid partait expliquer la situation aux pilotes, Kate se tourna vers l’île. Ici, elle serait libre, et pour toujours.

_Tu vois, j’ai tenu ma promesse... lui chuchota Jack.
_Oh que oui !!
Kate se jeta dans ses bras, enfin soulagée de ce poids qui lui pesait depuis le crash.

Tandis que l’avion s’envolait, Kate passa sa main dans celle de Jack. Elle commençait à faire elle aussi des projets. Enfant, mariage ? Peu importe, finalement. Elle était avec lui. Celui qu’elle aimait. Et tant pis si ça faisait fleur bleue. Kate comprit qu’une fois de plus, celui-ci les avait empêché de partir loin de l’autre. Pourquoi ? Tant de questions sans réponses ! Mais ce qu’elle savait ; c’est que le destin serait toujours avec eux. Elle s’approcha de Jack ; et prononça enfin la phrase, si courte, mais si belle :

_Je t’aime...

Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
lost-jack-sawyer

avatar

Nombre de messages : 32
Age : 27
Localisation : hainaut-Belgique
Camp : jate's side
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 27 Déc - 10:00

C'est magnifique
Ils sont si mimi tout les deux
Bravo bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lost-jack-sawyer.skyblog.com
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 27 Déc - 11:06

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
dark71

avatar

Nombre de messages : 489
Age : 26
Localisation : près de kate et jack
Camp : Jate's side!
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Mer 27 Déc - 14:06

C'est tro tro tro tro beau!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-kate-jack.skyblog.com
Raven
Admin
avatar

Nombre de messages : 628
Age : 24
Localisation : Dans les bras de Jack!!!
Camp : Jacket's side
Date d'inscription : 23/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Ven 29 Déc - 2:33

:sn: :sn:
C'est magnifique...
Superbe, j'en ai les larmes aux yeux!
:sn: :lov: bravo...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LoveJate

avatar

Nombre de messages : 209
Age : 24
Camp : Jate's side !
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   Ven 29 Déc - 11:50

Merci !!
Je suis contente de voir que vous appréciez ma fic !
Je suis en train d'en écrire une autre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flight-815-rpg.superforum.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais sauvés... [Fanfic Jate]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jamais sauvés... [Fanfic Jate]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» « Celui qui n'ose pas regarder le soleil en face ne sera jamais une étoile. »
» Parker Lewis ne perd jamais
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» Castlevania: amis pour la vie [fanfic]
» [Maricourt, Thierry] Ceux qui ne mentent jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
¤ SKATE VS JATE - EVER AFTER ¤ :: Jate's side :: Jate Art :: Fanfic & Fanvid-
Sauter vers: